Un peu d'histoire: Le M4 Sherman

Légendaire tank américain, produit en de très nombreux exemplaires.

M4 SHERMAN : LE LIBERATEUR !




Un peu d'histoire: Le M4 Sherman





Sherman M4A1 Français en 1953 lors d'une prise d'armes.
Un peu d'histoire: Le M4 Sherman

==============================​==============================​==============================​=========

Avertissement : Parler de ce char légendaire construit (comme le T34 déjà étudié) à plus de 50 000 exemplaires de manière exhaustive reviendrait à "pondre" un véritable pavé de plusieurs pages !
Je me contenterais donc des généralités concernant cet engin.

==============================​==============================​==============================​==========



Nous sommes à la fin des années 30 , les USA sont encore dans une politique générale neutre et franchement isolationniste depuis plusieurs années…

Cela peut paraître inconcevable de nos jours mais en 1939 l’armée US n’aligne pas plus de… 80 chars en état de se battre !

La guerre se profile à l’horizon et il est clair que le pays n’a plus aucune capacité en matière de blindés.
Le M2 est has been et le M3 ne peut être au mieux qu'un char de transition.

En juillet 1940 est prise la décision de sortir un char réellement moderne nanti d’une tourelle équipée d’un canon de 75mm capable de tourner sur 360°, ce sera le M4.

Le prototype est essayé à Aberdeen en septembre 1941, l’Europe est depuis la défaite Française et l’invasion de l’URSS à feu et à sang, au point que l’Etat-Major Américain ne se fait déjà plus la moindre illusion sur sa non participation au conflit.
Le président Roosevelt double alors la capacité de production initiale : Ce sont 2000 machines qui devront garnir l’arsenal US chaque mois !



http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20prod%27.jpg


http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20prod%27%2002.jpg



11 sites sont choisis pour fabriquer le M4, qui n’est ni plus ni moins qu’un M3 rabaissé, avec son moteur d’origine aéronautique placé à l’arrière et la possibilité d’installer une tourelle de grande dimension.



Une photo récente issue d'une reconstitution historique ? Non ! Une "vraie" prise en juin 44 en Normandie et nous montrant un équipage Canadien ! Magnifique...
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20canada%20normandie.jpg



Le M4 Medium Tank est produit en série dès février 1942 par Pressed Steel, vite rejoint par American Locomotive Co (alias Alco), Detroit Arsenal (un conglomérat de plusieurs constructeurs automobiles), Baldwin et Pullman.

La production sera pour cette version préliminaire de 6748 exemplaires jusqu’en janvier 1944, toutes équipées du 9 cylindres en étoile Wright à essence de 400cv, d’un canon de 75mm M3 approvisionné à 90 coups, de 2 mitrailleuses de 7.62mm (une sur rotule dans le glacis et l’autre en coaxiale) avec 4750 coups et d’une de 12.7mm en superstructure avec 300 projectiles.
L’équipage est de 5 hommes (pilote, radio-mitrailleur, chef de char, tireur et pourvoyeur) la vitesse sur route de 34km/h et de 18 en tout-terrain.
Le poids est de 30 tonnes.
Le blindage est pour le moins faible : 51mm en frontal de caisse, 38mm en latéral…
La tourelle est "un peu mieux" considérée avec 76mm en frontal et 51mm en latéral. (Mais celà reste TRES faible !  )

Il est clair que le M4 est un char moyen, il n’est pas conçu dans l’optique d’un affrontement direct avec les déjà légendaires Panzers Allemands, mais pourtant…


M4A1
Fabriqué en même temps que le précédent mais disposant d’une coque moulée, donc plus résistante (les points de soudures sont toujours des points faibles sur un blindage).
Le blindage frontal de caisse passe à 108mm.
6281 chars fabriqués entre février 1942 et novembre 1943 par Lima Locomotive, Pressed Steel et Pacific.
Les anglais en achètent massivement et le nomme Sherman (pour les américains, ce char restera encore quelques temps le "M4" avant que le monde entier n’adopte le surnom anglais, tout comme l’avion DC3/C47 universellement reconnu aujourd’hui comme LE Dakota…   )


La place du pilote
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20interieur.jpg


M4A1(76)
Le "même en pareil" hormis une tourelle abritant un canon M1 de 76mm un peu plus crédible face à la menace Allemande, celui-ci peut au moins mettre un Panzer IV hors de combat.
Pour les Panther et autres Tigre on pourra par contre repasser…
On inaugure aussi sur ce modèle le système de stockage wet storage des munitions, les casiers à obus étant entourés d’une solution d’eau et de glycérine censée limiter la casse en cas d’impact (les Anglais ont vite surnommé ce char Ronson, du nom d’un briquet qui, d’après la publicité, s’enflamme toujours du premier coup !    Les Allemands, plus pragmatiques, surnommeront les Sherman "casseroles à Tommies" ! No comment…  )
3426 chars produits dont des engins équipés de la suspension HVSS à action horizontale, bien plus efficace sur sol meuble et infiniment plus confortable !


Campagne d'Italie.
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20M4A1.jpg


M4A2
Une des versions les plus répandues du Sherman.
Globalement c’est un M4 (avec son 75mm d’opérette…  ) mais on laisse-tomber le Wright au profit d’un jumelage de deux 6 cylindres GM Diesel donnant 410cv.
La vitesse monte à 40km/h, la caisse est uniquement disponible en version mécano-soudée.
C’est surtout le corps des marines qui va utiliser cette version à 8000 exemplaires (l’US Army restant fidèle à l’essence pour des raisons de facilité d’approvisionnement), les anglais ne sont pas en reste et en raflent 7500 pour leur compte.
Les Russes en ramènent pas loin de 2000 chez eux qu’ils surnomment Emcha mais, tout comme le M3, le M4 ne leur laissera pas un souvenir impérissable c’est le moins que l’on puisse dire !
Fischer et Federal Machine Welder se joignent à Pullman et Alco pour la production.

http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman%20M4A2.jpg



http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%2006.jpg


M4A3
Uniquement fabriqué par Ford à 1690 exemplaires de juin 42 à septembre 43, et pour cause !
=====> Son moteur est le fameux Ford GAA V8 de 500cv, spécifiquement conçu pour le M4 (le Wright venait de l’aviation et le GM Diesel d’un autobus !  )
42km/h quand même !
Fisher en reprendra la production pour le corps des Marines entre février 44 et mars 45.
Caisse soudée et "75mm en carton" répondent encore présents à l’appel…



M4A3 tank


1925 chars seront montés en fin de conflit avec le 76mm en version wet storage.



Près d'une plage de Saipan, dans le Pacifique...
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman%2004.jpg


http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman%2005.jpg


1445 M4A3E8 verront le jour avec la suspension HVSS déjà citée.
Cette dernière augmentait la largeur des chenilles qui passaient à 58cm au lieu des 41cm de la suspension classique.
Sur la boue il n’y avait pas photo ! Sans parler des ressorts horizontaux qui rendaient la tenue de route méconnaissable pour les conducteurs habitués aux autres M4.
Le E8 sera d’ailleurs surnommé Easy Eight (le "8 facile" !   )


La suspension caractéristique du E8
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20M4A3%20105mm%20hvss.jpg


M4A4
C’est Detroit Tank Arsenal qui se charge de le fabriquer à 8000 unités.
La présence dans ses entrailles du légendaire 30 cylindres essence A57 Multibank issu de l’accouplement de… 5 moteurs de 6 cylindres d’origine automobile peut donc se comprendre.
La puissance ressort à environ 410cv, mais l’encombrement du groupe propulseur oblige à un allongement de la caisse de 28cm.
C’est ce type de Sherman qui garnira l’essentiel des Forces Françaises Libres (bien qu’il y eut aussi des A2 Diesel, mais en nombre bien moins important).

http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman.jpg



Les chars du 1er Régiment Cuirassé Français à l'arrêt à Karlsruhe début 1945.
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20M4A1%201cuir%20karlsruhe.jpg



M4A6
Une tentative de Detroit Tank Arsenal de Dieséliser le Wright 9 cylindres avec l’aide de Caterpillar.
Après une mise au point laborieuse on parvient à en tirer 500cv !
L’armée US stoppe volontairement la production du A6 après 75 exemplaires, en partie parce qu’elle refuse une nouvelle mécanique sur le M4 qui compliquerait les approvisionnements en pièces détachées. 



La chant du cygne du M4 intervient début 1945 avec la mise en service du M26 Pershing, bien plus moderne avec son canon de 90mm et sa suspension à barres de torsion.
Cela n’empêchera pas l’US Army d’utiliser encore la version E8 en Corée.

Les autres Sherman seront donnés, prétés ou vendus à l’étranger en fonction de la situation géostratégique ou des moyens financiers des nations clientes.

La France rendra aux Américains ses derniers Sherman en 1962 !

On verra la silhouette de cet engin aux 4 coins du monde : Taïwan, Afrique du Sud, Argentine (encore en service remotorisés en Diesel et avec un canon Français à la fin des années 80 !), Brésil, Israël, Japon, Egypte, Yougoslavie (ils serviront encore en 1993 lors du conflit qui ensanglantera cette nation), Belgique etc etc… 

Quelques versions spécifiques méritent que l’on s’y attarde :


Sherman Firefly : Une version typiquement britannique.
Ces derniers parviennent à placer sur le tank leur fameux canon de 17 pounder (76.2mm) tirant un obus à la vitesse de 1284m/s !
Hormis le Tigre II (et encore, uniquement dans son arc frontal !) TOUS les chars Allemands sont vulnérables !
C’est la seule pièce montée sur M4 à avoir réellement eu un impact moral sur les équipages de Panzers, au point qu’ils en faisait une cible privilégiée, et comme l’engin moteur était aussi mal protégé que les autres versions…


http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/ShermanFirefly.jpg


M4 Howitzer : Une version d’appui-feu régimentaire.
Le M7 Priest, trop peu blindé, fit place à une version modifiée du Sherman équipée de son obusier M4 de 105mm.
Ils opéraient directement sous le commandement de l’Etat-Major de corps d’armée et assuraient le soutient d’artillerie aux compagnies de combat.
En aucun cas le 105mm n’avait de fonction anti-char…


M4 Crab : Une version de déminage.
2 moteurs auxiliaires installés sur la plage arrière entrainaient 2 arbres de transmission qui faisaient tourner un tambour garni de chaînes.
Ces dernières frappant le sol avec force faisaient détonner toutes les mines enterrées.
Afin de ne pas endommager canon et optiques de visée par des éclats de pierres, le Sherman opérait toujours tourelle à 6 heures.


A l'arrêt...
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman


En action...
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman%2002.jpg


M4 Duplex Drive : L’amphibie.
Il s’agissait d’une modification visant à rendre "flottable" un engin pas du tout conçu pour cela…
On greffe à la caisse une sorte de jupe qui, une fois dépliée, permettait au M4 de flotter.
Ce dernier progressait (difficilement car la jupe très haute empêchait de voir quoi que ce soit et SURTOUT d’utiliser les armes de bord   ) grâce à 2 hélices débrayables greffées à l’arrière du char.

Jupe repliée.
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20DD%20014.jpg


Une fois dépliée... Imaginez dans l'eau !
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20DD%2002.jpg


Leur emploi fut un désastre !
Clairement, 9 chars sur 10 finirent au fond de la Manche avec leurs équipages !
En cause l’état de la mer, trop agitée, l’obligation pour certains équipages de progresser à contre-courant, ce qui eut pour effet de remplir la jupe de flottaison, sans compter que beaucoup de navires les lâchèrent bien trop loin des côtes…
Flop complet !
Par contre la poignée de M4 qui parvint à prendre pied sur la plage fut d’un grand secours pour les troupes.
Un M4 DD Canadien fut repêché au large de Juno Beach il y a une trentaine d’année et se trouve de nos jours exposé près de la plage de Courseulles (Calvados).


M50 et M51 : Franco-Israëlien.
Il s’agissait de la greffe d’un canon Français de 75mm pour le M50 et d’un canon de même nationalité mais de 105mm sur le M51.
Remotorisés avec des Diesel Américains, ces engins furent surnommés Super-Sherman et utilisés par Tsahal tant en juin 1967 (guerre des 6 jours) qu’en octobre 1973 (guerre du Kippour).
Cette nation transforma aussi nombre de M4 en transports de troupes, engins de dépannage ou ambulances du champ de bataille.


Dépanneur
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20M4A1%20is%20dep.jpg


Un Sherman de dépannage remorque un Super-Sherman en panne en octobre 1973 en plein coeur de l'action.
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/Sherman%20ISR%201973.jpg



Voici fait un (rapide) tour d’horizon d’un char que tout le monde connaît (rares sont les films sur la seconde guerre mondiale qui n’en montre pas au moins un ! ).
Ce char n’était pas à proprement parler "un bon char", il était trop peu blindé et pas très manoeuvrable (sauf le E8), mais sa fiabilité, sa disponibilité et sa facilité d’emploi lui permit de tenir le terrain face à des blindés Allemands d’une toute autre qualité, mais fabriqués à trop peu d’exemplaires par une nation aux abois pour lui permettre de changer le sort des armes et par là même du monde tel que nous le vivons de nos jours.
Nous aurons donc une pensée pour tous les équipages de M4 Sherman qui se sont sacrifiés pour nous, victimes d’un 88mm ou d’un Panther bien embusqué… 


Même pour contrer les plans de l'infâme Axel Borg les Sherman ne font pas le poids...
(Les aventures de Guy Lefranc : La grande menace, par J.Martin, editions Casterman. 1954)

http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/sherman%2001.jpg



On se quitte avec une vidéo qui, mieux que tout discours, montre la fragilité des M4 sur le champ de bataille :

http://www.youtube.com/watch?v [...] re=related


Ici un M51 ex-Tsahal : http://www.youtube.com/watch?v=kauOey8C4Ho

 Merci a Jensen.

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World of Tanks ?

152 aiment, 65 pas.
Note moyenne : (232 évaluations | 51 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre

321 joliens y jouent, 465 y ont joué.