Un peu d'histoire: Le Jagdpanther

Un des chasseurs de chars les plus efficaces !

JAGDPANTHER : Un chasseur à l'affut...






Un peu d'histoire: Le Jagdpanther





Un peu d'histoire: Le Jagdpanther


Pour rechercher les origines d'un tel engin il nous faut remonter à la toute fin des années 30, époque où l'Etat-Major allemand souhaite obtenir un "casseur de Bunkers" armé d'un 88mm.

Si le canon est disponible, il est illusoire de vouloir le monter sur un chassis de PzIV...

La situation sur le front Russe dès 1942 impose de faire ressortir l'idée de l'oubliette où elle avait été jetée, avec en plus le soucis de mettre en service un engin capable d'apporter un soutient réel à l'infanterie et surtout d'avoir un rôle antichar prépondérant.

On décide alors de prendre pour base le chassis du Panther ainsi que toute sa mécanique afin de standardiser l'ensemble.
On y arrivera au prix de modifications mineures (arbre de transmission, echappement, ventilation...)

La mise au point du concept demandera 1 an, temps qui sera utilisé pour améliorer la protection frontale du canon ou la visibilité de l'équipage.

Présenté au Führer le 20 octobre 1943 ce dernier est emballé par l'engin et ordonne la mise en production rapide de ce char qu'il nomme lui-même Jagdpanther (panthère de chasse).

On pense arriver à la mi-1944 à 150 chars construits par mois, mais les allemands resteront trés loin de cet objectif, les infrastructures du Reich étant chaque jour amoindries par les bombardements alliés.

Ce char a laissé un souvenir assez cuisant à ses adversaires, et ce malgré un nombre d'engins produits pour le moins modeste.

Débarrassé de sa tourelle (une des pièces les plus compliquées et de loin la plus couteuse à produire sur un char) il ne dépassait pas 2,72m de hauteur.
En clair l'engin idéal pour l'embuscade !
Il suffisait de le planquer à l'orée d'un bois au bord d'une route pour que son 88mm y fasse un véritable massacre (cette pièce étant identique à celle du Tigre II, aucun char de l'époque n'y résistait...  )


De plus sa casemate d'une seule pièce faite de panneaux inclinés le rendait difficile à détruire, les obus ricochant dessus...
D'autant que le blindage était pour le moins généreux : 80mm en frontal pour la casemate, 60mm pour le chassis et 100mm pour le masque du canon.
Les flancs n'étaient pas non plus oubliés, avec 50mm pour la casemate et 40 pour le chassis.

Le démarrage de la série ne débute qu'en janvier 1944, et encore de manière pour le moins laborieuse...  
Les chiffres de production ne sont pas connus avec certitude (les registres étaient mal tenus à la fin du conflit) mais on est certains que pas plus de 419 Jagdpanther furent produits (certaines sources parlent même de 384 engins) jusqu'en mars 1945.



Sur les chaînes de production en compagnie des Panther au premier plan.
http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/jagp3.jpg


Surtout mis en service sur le front de l'Est, 12 d'entre-eux se trouvent en Normandie en juin 44 avec le 654 Schwere Panzerjäger.
Ils se mesureront avec succès aux chars britanniques et entrent directement dans la légende du "Panzer invincible présent partout à la fois" !

Les anglo-américains le retrouveront sur leur chemin avec la même crainte lors de l'opération Bodenplatte dans les Ardennes en décembre 1944 ou les conditions de combat (forêts épaisses et nombreux replis de terrain) en feront l'engin idéal pour la chasse à l'affut.


http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/jagp1.jpg

Bien sur le Jagdpanther n'était pas exempt des défauts de tous les canons d'assaut et autres chasseur de chars dépourvus de tourelle, à savoir l'obligation de manoeuvrer le véhicule pour orienter le canon face à la menace (bien que ce dernier pouvait être orienté de quelques degrés), mais la protection accrue offerte par le concept faisait "passer la pilule" auprès des équipages qui le servait.

Il y a eu 2 versions :

G1 : Canon 88mm Pak43/3 monobloc, masque de canon soudé, casemate percée de 5 fentes pour le tir d'autodéfense avec les armes individuelles de bord.
Quelques exemplaires équipés d'un lance-grenades de 90mm sur le toit.

G2 : Canon 88mm Pak43/4 en 2 parties, mécanique du panther Auf.G avec ventilateurs modifiés pour envoyer de l'air chaud dans la chambre de combat, echappement modifié, intérieur de la casemate revu.



http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/jagp4.jpg


5 hommes d'équipage : Pilote, chef de char, radio-mitrailleur, tireur et chargeur.

Tous les chars étaient équipés d'une mitrailleuse MG34 de 7.92mm en casemate approvisionnée à 600 coups et servie par le radio.
Le canon était approvisionné à 57 obus (perforants ou explosifs).

Moteur Maybach V12 essence de 700cv, boite mécanique ZF.
Suspension à barres de torsion.

Poids : 45,5 tonnes.
46km/h sur route, 30 en tout-terrain.
Capable de franchir un gué de 1,60m sans préparation ou une tranchée de 2,45m de largeur.


On peut retrouver ce char dans plusieurs musées : Saumur, Imperial WAR Museum de Londres, Thun (CH), Aberdeen (USA) et Münster (Allemagne).


http://images.forum-auto.com/mesimages/52606/jagp2.jpg



Un Jagdpanther sorti de la Naphtaline du Musée ? C'est ici !    ====> http://www.youtube.com/watch?v=Qo96H8bf_R0

 Merci Jensen.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World of Tanks ?

152 aiment, 65 pas.
Note moyenne : (232 évaluations | 51 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre

321 joliens y jouent, 465 y ont joué.