Modifications sur le ramming à la prochaine mise à jour

Le ramming, ou éperonnage, est une technique où un char fonce heurter sur son adversaire afin de provoquer des dégâts. Avec la mise à jour 9.4, le calcul des dégâts sera revu. Il se voudra un peu plus réaliste en prenant compte l'armure.

Mise à jour 9.4 : modifications concernant les mécanismes d'éperonnage

 
Modifications sur le ramming à la prochaine mise à jour

Commandants,

Les plus expérimentés d'entre vous connaissent déjà les avantages de cette manœuvre. Si vous débutez dans World of Tanks, quelques explications s'imposent pour comprendre ce terme : l'éperonnage de chars est une manœuvre tactique destinée à détruire des véhicules blindés ennemis par collision. Découvrez quels changements importants apportera la mise à jour 9.4 concernant les mécanismes d'éperonnage dans World of Tanks.

Contexte historique

L'histoire du combat de blindés détaille de nombreuses descriptions de l'usage de cette dangereuse manœuvre tactique. Durant la Guerre d'Espagne, la bataille près de la ville de Seseña, proche de Madrid, est considérée comme la première occurrence documentée d'un éperonnage de chars. Durant cette bataille, l'équipage d'un char T-26 sous le commandement du lieutenant K. Osadchii détruisit une chenillette de la Phalange espagnole en entrant en collision avec elle. Par la suite, l'éperonnage devint plus fréquent sur les champs de bataille. Il s'agissait d'une manœuvre très risquée, presque aussi dangereuse pour l'initiateur de la collision que pour le char ennemi. Pour cette raison, elle n'était utilisée qu'en dernier recours, quand il ne restait plus d'autre option.

En jeu

Dans World of Tanks, l'éperonnage est beaucoup plus commun que dans la réalité. Les dégâts infligés à coup sûr à l'adversaire en cas de collision sont souvent une motivation persuasive dans un duel de chars. Il arrive aussi des situations amusantes, comme par exemple lorsque des joueurs inexpérimentés foncent sur des adversaires plus lourds et mieux blindés, alléchés par la faible quantité de points de structure de leur cible et l'espoir de terrasser une victime présumée sans défense. Mais à leur grande surprise, à cause de leur poids inférieur et de leur plus petite taille, c'est eux qui s'avèrent désavantagés. En définitive, leur quête de gloire, de victimes et de médailles s'achève abruptement par une embarrassante autodestruction. Voilà pourquoi il faut toujours prendre en compte la masse et le blindage du char que vous souhaitez éperonner : si vous voulez en sortir vainqueur, vous devez avoir l'avantage sur ces points.

thecpu_1.jpg

 

narfolius.jpg
   
badabom26.jpg


« Éperonner est une tactique de héros ! »

Beaucoup de joueurs ont entendu cette phrase, mais tous n'ont peut-être pas pleinement compris les mécanismes d'éperonnage dans World of Tanks. Cet article s'attache à analyser comment le calcul des dégâts s'opère lors de la collision entre deux chars et à décrire les modifications qu'apportera la mise à jour 9.4.

Mécanismes d'éperonnage :

1) Lorsque deux chars entrent en collision, la zone d'interaction des deux machines, c'est-à-dire l'aire de contact entre le blindage des deux belligérants, est déterminée. C'est ce qu'on appelle « la zone de contact totale ».

wot_infographic_9.4ramming_del_001_fra.jpg

2) Après cela, grâce aux calculs du serveur, le point exact « d'application des dégâts » est déterminé au sein de la « zone de contact totale ». C'est à cet endroit sur le blindage de chaque char impliqué dans la collision que les dégâts seront infligés. Il dépend de beaucoup de paramètres tels que la direction des véhicules, la zone de contact totale sur le blindage des véhicules et le point de gravité de chaque machine. L'épaisseur du blindage au point d'application des dégâts est prise en compte dans le calcul des dégâts provoqués par la collision, mais pas le blindage effectif.

wot_infographic_9.4ramming_del_002_fra.jpg

3) Après avoir déterminé la zone de contact totale et le point d'application des dégâts, le serveur calcule les dégâts que subit chaque char impliqué dans le collision. Les paramètres suivants sont pris en compte pour le calcul des dommages infligés :

  • poids des chars
  • vitesse des chars au moment de la collision
  • présence éventuelle d'un « revêtement anti-éclats » ou de l'aptitude « Bélier »
  • épaisseur du blindage du char au « point d'application des dommages »
  • présence éventuelle de jupes latérales ou de blindage espacé.

Mise à jour 9.4

Avec la publication de la mise à jour 9.4, les mécanismes de jeu subiront quelques changements concernant l'éperonnage. Afin d'accroître le réalisme, la quantité de dégâts dépendra davantage de l'épaisseur du blindage dans la zone de collision. Ainsi, en frappant les zones vulnérables des machines ennemies avec l'avant blindé de votre char, vous causerez davantage de dégâts qu'avec une simple collision frontale. En outre, en éperonnant votre adversaire avec votre blindage épais à l'avant, vous réduirez les dégâts que votre char recevra.

Ce que nous apprenons ici, c'est qu'avec la prise en compte de l'armure, certains chars vont être légèrement avantagés. On peut penser notamment à de nombreux chasseurs de chars qui possèdent des jupes latérales. D'autres chars pourraient aussi devenir de véritables machines à bélier. Avec l'équipement du même nom et un excellent blindage frontal, ils se verraient ainsi s'infliger moins de points de dégât.
Bien sûr, tout ceci reste hypothétique puisque nous n'avons aucune idée de l'augmentation ou la réduction globale des dégâts.

Source : http://worldoftanks.eu/fr/news/pc-browser/46/update94-changes-ramming/

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World of Tanks ?

154 aiment, 69 pas.
Note moyenne : (238 évaluations | 51 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre

325 joliens y jouent, 472 y ont joué.