Le T-34

Le T-34, cheval de bataille de l'Armée Rouge

Histoire 

Le char moyen T-34 a été produit en URSS et fut l’un des principaux chars en bataille pendant la Seconde Guerre Mondiale. D’après les chiffres, aucun autre char n’a été produit en aussi grand nombre durant la Seconde Guerre Mondiale. C’était également le deuxième char produit en masse de l’histoire, après le T-54/55. Les premiers prototypes de ce véhicule ont été créés en 1937, et trois ans après il était produit en masse. La production de ces chars s’est achevée en 1958, mais il était encore en service dans 27 pays en 1996.

Le T-34 était assez polyvalent sur les champs de bataille. L’un de ses principaux avantages était sa suspension Christie à ressort hélicoïdal, également employée dans les chars BT. Cette suspension fut conçue par Walter Christie, un ingénieur et inventeur américain. Elle permettait aux chars d’atteindre une vitesse plus élevée sur tous les terrains. Le T-34 possédait également le blindage le plus épais de tous les chars de son époque, ce qui en faisait un puissant opposant face aux ennemis. À cause de leur complexité, ses pièces étaient produites dans plusieurs usines dispersées dans toute l’URSS. Avantages très importants durant cette période, les véhicules T-34 étaient simples à fabriquer et à assembler. Certains de ces chars ont même pris part aux guerres civiles en Bosnie et Yougoslavie.
Le T-34 est même capable d’être réapprovisionné tout en roulant, ce qui lui permet d’être toujours en mouvement.

Beaucoup de gens considèrent le T-34 comme le char le plus efficace de la guerre. D’autres disent même qu’il a eu une énorme influence sur l’issue de la Seconde Guerre Mondiale.

Vue d'ensemble

Le T-34 du jeu est un char moyen de rang 5 dans l’arbre de recherche soviétique. Comme dans la plupart des cas, la version de base du char n’est pas très impressionnante. Le char n’a que 400 points de structure et une faible capacité de charge pour des modules supplémentaires.

Le blindage de la caisse de 45 mm sur chaque côté et l’avant n’est pas particulièrement idéal, mais grâce à un glacis très incliné, les projectiles des chars de rang similaire ou inférieur ricochent fréquemment, particulièrement si vous vous présentez de biais aux ennemis.

Quand on parle des statistiques de base du char, il est également important de remarquer ses portées de vue et de signal avec les paramètres de base. La portée de vue de 236 mètres dans la version de base est la pire de tous les véhicules de rang 5 du jeu, suivie de près par le chasseur de chars SU-85 avec une portée de vue de 280 mètres. Heureusement, quand le char est amélioré de la version de 1940 à celle de 1942, la portée de vue est augmentée à 350m, ce qui la place au même niveau que les autres chars de son rang.

Le canon de ce char est plus efficace que sa portée de vue en comparaison à d’autres chars, même s’il reste beaucoup à améliorer si l’on prend la version de base. L’amélioration de la tourelle augmentera aussi la vitesse de rotation de la tourelle (9 degrés de plus, soit 49 degrés par seconde), et 15 mm de blindage frontal sur la tourelle en plus.

Le canon de base L-11 de 76 mm cause 110 points de dégâts en moyenne, avec une pénétration avec les obus perforants de 68 mm et une dispersion à 100m de 0,51m. Ces statistiques ne sont pas aussi mauvaises que la portée de vue et elles peuvent de plus être facilement améliorées en débloquant les meilleurs canons. Le canon F-34 de 76 mm apporte des améliorations au niveau de la pénétration et de la dispersion.

C’est un grand pas en avant car avec ce canon il devient extrêmement simple de causer des dégâts sur les ennemis de même rang.  Et débloquer le F-34 permet de débloquer le ZiS-4 de 57 mm, qui a une dispersion de 0.34 m à 100m, une pénétration de 112 mm (ce qui permet d’endommager les ennemis même de rang supérieur, avec un peu d’efforts), et 85 points de dégâts par coup. Ce canon n’est pas celui qui cause le plus de dégâts, mais grâce à sa capacité à tirer très rapidement, il est parfois choisi comme canon principal sur ce véhicule.  L’alternative à ce canon pour le T-54 est le S-45 de 76 mm qui se débloque si la tourelle avancée est disponible. Le S-45 cause 115 points de dégâts par coup, avec une pénétration de 109 et une dispersion de 0.41m, avec une cadence de tir similaire à celle des autres canons de 76 mm. Même si le 76 mm long provoque plus de dégâts, sa précision est relativement faible. De plus, son long temps de rechargement n’aide pas. La plupart des tankistes préfèrent nettement l’ensemble de pénétration, précision et forte puissance de feu fourni par le T-34/57.

La vitesse de rotation du modèle de 1940 (boite à 4 vitesses) est de 37 degrés par seconde, ce qui est un bon début pour un char moyen. Cependant, le modèle de suspension de 1942 (boite à 5 vitesses) augmente la vitesse de rotation de 40 degrés par seconde. La suspension améliorée sera également nécessaire pour pouvoir installer tous les modules améliorés.

La radio 9R de base du T-34 a une portée de signal de 325 mètres, qui peut être trop faible pour être efficace chez un char moyen sur les champs de bataille. La version améliorée, la radio 9RM augmente significativement la portée à 525 mètres, ce qui vous permet de contrôler la situation et utiliser votre forte vitesse et votre maniabilité.

Le moteur de base du T-34 est le V-2 de 480 chevaux. Il peut être amélioré en V-2-34, ce qui n’est pas une amélioration énorme, car il n’a que 20 chevaux de plus que le moteur de base, heureusement, les probabilités de prendre feu du T-34 sont de 15% seulement lors d’un impact. L’un des avantages de ce moteur est qu’il est utilisé aussi bien sur le T-34-85 que sur les A-20, SU-85 et SU-100, ce qui en fait un module important dans le garage.

Jeu 

Le mode de jeu du T-34 demande beaucoup d’entraînement pour devenir profitable. Le blindage relativement fin ne rend pas la vie de ce char facile. Le conducteur doit s’en remettre à sa vitesse et son agilité pour éviter les obus. Heureusement, le char a une bonne accélération, même si les virages brusques peuvent rapidement diminuer sa vitesse.  

Le rôle de ce char n’est pas de rester en plein milieu et de tirer mais plutôt d’essayer de prendre les chars ennemis par le flanc, ou par derrière. Pour survivre, il faut toujours rester en mouvement. Si vous devenez une cible immobile, vous allez perdre tous les avantages que vous procure l’agilité de votre char. Grâce au profil bas et à la petite taille de votre véhicule, vous pouvez bénéficier des cachettes que la plupart des autres chars ne peuvent pas utiliser.

N’oubliez pas que le T-34 n’est pas un éclaireur, surtout si la tourelle n’est pas améliorée. Il est agile et rapide, mais la faible portée de vue le rend pratiquement incapable de repérer les ennemis. Cela limite son rôle à celui de soutien qui peut facilement changer de place et aider ses partenaires qui ont besoin d’une puissance de feu, ou distraire les ennemis. L’un des bons rôles du T-34 est celui de chasseur d’éclaireurs.

Souvenez-vous que les taux de pénétration de tous vos meilleurs canons sont insuffisants, particulièrement si vous voulez tirer sur les ennemis sans viser, ou sur des rangs élevés.  Tirer en conduisant est une bonne tactique car vous pouvez viser le côté des chars ennemis. Encercler les chars lourds ennemis est également une tactique viable, surtout contre les véhicules avec une tourelle à faible vitesse de rotation, ou avec un canon fixe. Par exemple, tourner autour d’un KV-5 ou de chasseurs de chars à faible vitesse de rotation (comme le Ferdinand par exemple) peut vous permettre de détruire un ennemi théoriquement bien plus fort. Cela peut aider grandement votre équipe et donner une bonne leçon à vos ennemis : ne partez pas en bataille tout seul !

Le T-34-85, la version du T-34 au canon amélioré.

Histoire

Le T-34-85 a été conçu après l’annulation du T-34. Ce nouveau modèle était une amélioration significative de son prédécesseur. La production massive du T-34-85 a débuté en 1944 et s’est poursuivie jusqu’en 1950. Durant ces 6 années, près de 44 000 véhicules ont été produits. De plus, le modèle était constamment amélioré. La première et la plus importante des améliorations fut l’agrandissement de l’anneau de tourelle, ce qui permettait de monter des tourelles beaucoup plus grosses sur le char. Cela a également amélioré l’intérieur de la cabine, permettant au chef de char de se concentrer pleinement sur son rôle. La meilleure tourelle permettait au T-34-85 de porter un meilleur périscope, augmentant le champ de vision du chef de char. Le plus gros canon monté sur le T-34-85 rendait le véhicule bien plus utile dans de nombreuses batailles. Le Tigre était légèrement supérieur au T-34-85, mais ce dernier en retour est bien plus maniable. C’est une des raisons qui le font détester des équipages de Tigre.

Vue d'ensemble

Le T-34-85 est un excellent char moyen de rang 6 dans l’arbre technologique soviétique. Sa version de base possède 640 points de structure, de la marge pour atteindre sa limite de charge, 500 chevaux et une armure épaisse sur la tourelle (90mm à l’avant, 75mm sur les côtés et 52mm à l’arrière). Malheureusement, le blindage de la caisse reste de 45mm de chaque côté. La portée de vue est également significativement améliorée avec 350m pour la tourelle de base.

La tourelle de base du T-34-85 est relativement bien blindée (surtout à l’avant) et possède une bonne vitesse de rotation (49 degrés/sec). La version améliorée de la tourelle, la T-34-85 Extended est équipée d’un blindage encore plus épais, avec 115mm à l’avant, 90 mm sur les côtés et 75mm à l’arrière. Le revers de la médaille de la tourelle la plus lourde est sa vitesse de rotation réduite et son poids plus élevé.

Le canon de base du T-34-85 est le S-54 de 76 mm, qui procure 115 points de dégâts par coup, et tire plus de 10 fois par minute. La pénétration moyenne est de 109 mm, ce qui rend ce canon légèrement inférieur par rapport aux autres du même niveau, mais n’en fait pas un trop mauvais canon de base pour le char. Il peut être remplacé par le ZiS S-53 de 85 mm ou le gros calibre U-11 de 122 mm. Le canon de 85 mm a une cadence de tir similaire à celle du 76 mm, mais fournit en moyenne 160 points de dégâts par coup avec une pénétration de 120 mm, ce qui en fait à tous niveaux un meilleur canon que le 76 mm de base. Le canon de 122 mm est très spécifique. Il tire lentement, avec une faible pénétration (61 mm), mais cause des dégâts formidables (450 points en moyenne), malheureusement avec une forte dispersion. À cause de ces caractéristiques, le canon de 122 mm demande un style de jeu bien différent, en se cachant davantage et en évitant les ennemis pendant le temps de rechargement. Après avoir débloqué le ZiS S-53 de 85 mm et la tourelle améliorée, deux canons peuvent être débloqués au choix. Le D10T de 100 mm et le D5T-85BM de 85 mm. Le D10T de 100 mm a une vitesse de rechargement assez faible (même si elle est plus élevée que celle du 122 mm), une très bonne pénétration de 175 mm, 230 points de dégâts infligés par coup et une dispersion assez importante de 0.42m. Le canon de 85 mm tire plus vite que le 100 mm (un peu plus lentement que le ZiS S-53 de 85 mm), mais ne cause que 144 points de dégâts par coup, avec une précision supérieure (dispersion de 0.37 m à 100m). Ces deux canons ont des performances similaires quand ils sont utilisés correctement, mais demandent des styles de jeu légèrement différents.

La radio et les chenilles sont des améliorations nécessaires sur le T-34-85. Les chenilles ne sont pas seulement utiles pour atteindre une limite de charge plus élevée, mais aussi pour permettre de gagner 3 degrés par seconde en vitesse de rotation. La radio 9RM reste une excellente amélioration à partir de la 9R car elle atteint une portée de 200 mètres en plus, soit un total de 525 mètres. Grâce à ces deux modules, votre char sera bien plus performant sur les champs de bataille, vous rendant plus alerte des positions des alliés et des ennemis.

Malheureusement, l’amélioration du moteur depuis le V-2-34 de base au V-2-34M ne change pas énormément les performances. La seule amélioration est de 20 chevaux.

Jeu

Les statistiques améliorées du T-34-85 permettent un mode de jeu plus agressif. Grâce au blindage plus épais de la tourelle, au meilleur canon et à la portée de vue améliorée, ce char moyen de rang 6 est très bon. D’un autre côté, la caisse est assez faible pour un rang 6, car elle ne possède pas les parties épaisses des VK3601(H), VK 3001(P) ou du M4A3E8. De même que pour le T-34 de rang 5, il est facile à détruire quand il est stationnaire, l’agilité de ce char lui permet de rester en mouvement et d’éviter les tirs s’il est dirigé correctement. La pénétration et les dégâts améliorés des deux meilleurs canons rendent la destruction des chars ennemis facile, surtout en les prenant par le flanc. D’un autre côté, le long temps de visée et la faible puissance de feu ne permettent pas les tactiques d’encerclement. La meilleure utilisation de ce char est à côté d’un chasseur de char à tourelle rapide, pour prendre les ennemis en embuscade par le côté.

Résumé

Le T-34 et le T-34-85 sont des chars soviétiques moyens de rangs 5 et 6. Alors que le T-34 peut sembler peu performant, le T-34-85 comble très bien ses lacunes. Il vous suffit de savoir que votre agilité, votre petite taille et votre mobilité sont une meilleure défense que votre blindage, et vous deviendrez le maître des champs de bataille.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Tanks ?

154 aiment, 68 pas.
Note moyenne : (237 évaluations | 51 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre

324 joliens y jouent, 470 y ont joué.