Résumé des finales de la Wargaming League

Résumé des finales de la Wargaming League

Fondé en 1998, Wargaming a débuté en produisant des jeux mêlant stratégie et action. C'est avec l'arrivée en 2011 de World of Tanks que la société prendra son essor. Produit vedette de la société, le jeu propose des batailles en ligne où des chars s'affrontent en équipe. Revendiquant aujourd'hui 80 millions de comptes, c'est un des gros succès du jeu en ligne. Forte de plus 3000 salariés, la compagnie a lancé récemment une déclinaison aérienne World of Warplanes ainsi que World of Tanks - Xbox 360 Edition.

Lors de son lancement, World of Tanks n'avait pas été développé dans l'optique d'offrir de l'esport et les premières compétitions se déclinaient en tournois amateurs. C'est l'année suivante en 2012 avec un budget de 100 000$, qu'un département dédié à l'esport fit son apparition. Le premier tournoi officiel était né : l'Ural Steel. Le nombre de joueurs participant à cette compétition n'ayant cessé de croître, la société créa en 2013 la Wargaming League. Un an plus tard, et avec un budget colossal de 8 millions de dollars, s'est clôturée la première saison de la Wargaming League. Ce sont donc 14 équipes qui se sont affrontées pour le titre suprême et 150 000 dollars lors d'une finale impressionnante. Les enjeux pour Wargaming sont importants, elle qui désire faire de World of Tanks l'un des piliers de l'esport de haut niveau.

 

The Grand Finals 2014



Fonctionnement des Grand Finals

Le 4 avril, les festivités débutent avec les phases de poule. Les participants à ces phases sont les équipes ayant terminé deuxième lors de tournois Wargaming. Ces équipes ont ainsi une seconde chance de se qualifier aux matches des Grand Finals. Deux équipes invitées participent elles aussi à ces phases de poule
Les journées des 5 et 6 avril sont dédiées aux Grand Finals. Les participants sont les équipes ayant remporté les tournois Wargaming, ainsi que les deux équipes gagnantes des phases de poule.
Tout au long du weekend, les équipes s'affrontent dans un arbre à double élimination. Cela signifie en clair que les équipes perdantes peuvent encore tenter de gagner en s'affrontant les uns contre les autres.

Distribution des prix
Les équipes seront en compétition non seulement pour remporter le trophée, mais également pour une cagnotte totale de 300 000 dollars. De plus, les prix des Grand Finals dépendront en partie du classement final, mais également de l'évolution des performances au combat de l'équipe pendant toute la durée du tournoi. Ainsi à chaque match, une somme sera offerte à l'équipe gagnante, somme qui augmentera au fil de la progression des Grand Finals. Les équipes auront plus d'intérêts à éviter les matches nuls et les défaites. Elles pourront également augmenter leur part du butin en remportant la cagnotte générée par le système Blitz.

Le système Blitz
Ce système a pour but d’offrir un spectacle divertissant et de récompenser les équipes remportant les matches le plus rapidement possible. Lorsqu’une bataille se termine en match nul, l’argent du match -normalement destiné au vainqueur- est placé dans une cagnotte. Chaque jour durant les Grand Finals, cette cagnotte est gagnée par l’équipe victorieuse la plus rapide de la journée.

 

Situées en plein cœur de Varsovie, les grandes finales ont débuté le vendredi 4 avril par les phases de poule. Le lieu choisi est un cinéma dont l’immense salle accueille les deux équipes sur scène, séparées par le Monolith, imposant trophée qui sera offert à l'équipe gagnante. L’organisation est soignée, à la hauteur d'un évènement sportif de grande ampleur. Les matches sont commentés à tour de rôle par deux couples de commentateurs. Un plateau TV est dédié aux analyses d’après match. Enfin, un présentateur s'occupe d'animer l'évènement et d'interroger les joueurs sur leurs pronostics et leur vision des matches passés. Le choix de la capitale polonaise n’est pas anodin ; World of Tanks connaît dans le pays un immense succès. Un grand nombre de spectateurs s’était d'ailleurs donné rendez-vous pour assister aux matches dès ce vendredi. Invitée par Wargaming, l’équipe polonaise des Lemming Train s’est qualifiée sous les acclamations d’un public conquis. L’équipe russe des Red Rush Unity a su elle aussi gagner sa place.

The Grand Finals 2014
 

La deuxième journée a sonné le coup d'envoi des finales. Sans avoir perdue un seul match, l'équipe des Virtus Pro sort grande gagnante de cette journée tandis que l'équipe des Lemming Train échoue à son troisième match. Pour une équipe invitée, l'équipe polonaise signe une belle performance devant son public. Après une défaite face à leurs confrères des Virtus Pro, l'équipe des Red Rush Unity venant des phases de poule offre de magnifiques matches. Enfin, l’équipe philippine des PVP Superfriends crée la surprise et gagne le coeur des spectateurs, grâce à la présence de Batman et un excellent esprit d’équipe.

Dimanche 6 avril, la meilleure équipe de World of Tanks sera nommée à l'issue de cette dernière journée des Grand Finals. L'affluence est impressionnante et la salle est pleine. Fort heureusement, un écran géant permet aux spectateurs n'ayant trouvé place d'assister à la finale depuis le hall. Des quatre équipes jouant ce jour-là, les Ukrainiens des Natus Vincere (NAVI) et les Russes des Virtus Pro se qualifient pour la finale. Les PVP Superfriends et Red Rush Unity finissent respectivement 4ième et 3ième.

Les Virtus Pro partent favoris après avoir gagné tous leurs matches pendant le weekend. Ayant été repêchés et ne voulant laisser trop d’avantage aux Russes, les NAVI rattrapent leur retard dès la première carte avec un jeu offensif. Ce début annonce un spectacle prometteur, malheureusement trois matches nuls suivront sous les huées du public. Il faut noter qu'avec un format de jeu très court, chaque match offre une forte intensité quand l'action est présente.
Vient alors le cinquième et dernier match à l’issue duquel un gagnant sera désigné. Dès les premières minutes, les Virtus Pro se lancent dans un jeu agressif encouragés par une partie du public. Les NAVI plus défensifs les contournent mais n’osent se lancer dans un combat frontal. A cela, ils préfèrent garder leur distance avec l'ennemi. Sous un feu nourri, les NAVI diminuent peu à peu les Virtus Pro. Ce choix qui se révèlera payant, puisqu'il leur permet de mener quelques secondes plus tard une charge finale vers la victoire. Les Natus Vincere sont les grands vainqueurs de la première Wargaming League.


The Grand Finals 2014

Nous avons pu poser quelques questions à Frédéric Menou (responsable Europe et Nord-Amérique pour Wargaming) sur sa vision de l'esport et la place de World of Tanks dans cet univers.

En dehors du fait qu'il y ait beaucoup de fans d'esport chez Wargaming, c'est pour nous l'occasion de montrer le jeu sous un autre aspect. Et pour être tout à fait honnête, je suis plutôt impressionné de ces Grand Finals de par la qualité des productions que nous arrivons à sortir. Je ne pensais pas que ça irait si vite en terme de joueurs mais au final, c'est ce qu'ils attendaient. Et nous n'en sommes qu'aux balbutiements de l'esport. J'ai l'intime conviction que ça va devenir un divertissement majeur à l'avenir au même titre que le foot ou le cinéma.

Avec beaucoup d'humilité, on ne se voit pas comme des compétiteurs de Starcraft 2 ou League of Legends. On propose quelque chose d'autre, un jeu un peu plus stratégique qui va plus vite avec des parties de 10 minutes. Je vois ça comme une autre discipline, comme l'est Starcraft vis à vis de League of Legends. League of Legends a d'ailleurs eu un très haut niveau de production sur ses évènements et un nombre très important de joueurs suivant cela. Nous sommes en train d'apprendre et si on arrive à faire la même chose dans 3 ans, on sera très content. C'est ce que nous voulons aussi pour World of Tanks et on s'en donne les moyens pour y arriver.

The Grand Finals 2014

The Grand Finals 2014

Samedi 5 avril au soir à la veille de la finale, Wargaming a tenu à rencontrer une fois de plus ses joueurs lors d’une soirée communautaire à Varsovie. L’évènement s’est déroulé dans une salle de jeu le samedi. Jouissant une communauté mature, l’ambiance est bon enfant. De nombreuses activités sont proposées, telles que s’essayer à World of Tanks sur Xbox 360, participer à un quizz ou à un tournoi de World of Tanks. Un buffet est même mis à disposition pour goûter quelques spécialités culinaires polonaises (le smalec, saindoux à l’écrasé de saucisse, en est un exemple). Plus d’une centaine de joueurs polonais étaient ainsi présents, dont des membres du clan Atak Zabójczych Pomidorów. Le plaisir d’assister aux Grand Finals efface la défaite de l’équipe polonaise des Lemming Train plus tôt dans la journée. Ce soir là, les membres du clan soutiennent les PVP Superfriends pour leur enthousiasme et leur fraîcheur. Les pronostics sont nombreux et beaucoup ne souhaitent pas voir les NAVI gagner à cause de leur jeu trop passif. Malheureusement pour ces joueurs, l’avenir en a décidé autrement.

Comment se passe la finale et qu’en pense la communauté polonaise ?

Je pense que tout se passe bien sachant que c'est le premier évènement de cette ampleur. Je crois que la communauté est très contente des finales, notamment parce qu'elle a la possibilité de venir ici pour y assister. D'ailleurs nous avons organisé dans le hall de la salle un petit concours où les joueurs peuvent s'affronter par équipe de 7. Ils ne se connaissent pas mais forment des équipes et prennent beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Ils gardent ensuite contact en proposant de former des équipes dans le jeu ou de rejoindre leurs clans respectifs.

Peux-tu nous parler de la soirée communautaire ?
Nous avons organisé un évènement pour la communauté comme nous en avons l'habitude. Plus d'une centaine de personnes est venue pour participer à des quizz et tournois. Je pense que c'était vraiment sympa. J'ai regardé aujourd'hui sur le forum et les joueurs nous remerciaient, nous disaient avoir aimé l'endroit et la soirée.

Pas trop déçue de la défaite des Lemming Train ?
Comme les Grand Finals se passent ici, beaucoup de personnes les soutiennent. Alors oui, il y a un peu de déception même s'il faut reconnaître qu'ils ont fait un excellent boulot. Ils sont allés bien plus loin que je ne l'imaginais.

Event06.jpg

Cmd_Latina, Communty Manager polonaise chez Wargaming a bien voulu répondre à quelques questions ; ainsi que Carmon des Lemming Train

 

The Grand Finals 2014
The Grand Finals 2014
The Grand Finals 2014
The Grand Finals 2014

Pour une première saison, les Grand Finals impressionnent. L’organisation d’un tel évènement requiert d’ordinaire beaucoup d’expérience dont Wargaming s’est passé avec brio. La qualité de l’évènement atteint le même niveau d’exigence que les ténors de l’esport. Reste maintenant à intéresser les joueurs. Pour cela, Wargaming qui affiche beaucoup d'ambition pour l'année prochaine, a mis en étroite relation son équipe de développement et les joueurs professionnels. Des cartes, modes ou outils sont en discussion, l’objectif étant d’implanter plus de compétitivité au sein du jeu entre les joueurs. Avec un budget alloué à l’esport augmenté à 10 millions de dollars pour l’année 2014, il est certain qu’il faudra désormais compter sur World of Tanks. Il se murmure que de grandes équipes internationales d'esport devraient rejoindre la compétition dès l'année prochaine. Enfin, les sorties prochaines de World of Tanks Biltz et World of Tanks Generals, qui devraient accroître la visibilité de la Wargaming League, permettent d'ores et déjà de s'attendre à un beau spectacle.

Si vous souhaitez revoir la finale, elle est disponible en vidéo sur JeuxOnLine :

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Tanks ?

154 aiment, 68 pas.
Note moyenne : (237 évaluations | 51 critiques)
4,9 / 10 - Moyen

324 joliens y jouent, 470 y ont joué.